BLOG

Comment sont produites les huiles CBD ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Bien que l’huile de CBD vendue en France n’ait pas d’allégations thérapeutiques, elle présente de nombreux avantages pour l’être humain.

Avant de commencer à en utiliser, il est intéressant pour vous de savoir ce qu’est l’huile de CBD et comment celle-ci est produite.

L’origine de l’huile de CBD

Le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde extrait de la plante de cannabis. Il provient précisément des trichomes de la plante, qui sont les glandes résineuses qui recouvrent ses fleurs et feuilles. Ces trichomes sont en effet des structures de glandes spécialisées dans la production de terpènes, cannabinoïdes et flavonoïdes. Ces composants contiennent tous le principe actif du cannabis, y compris le CBD et le tétrahydrocannabinol (THC). Pourquoi le chanvre produit-il ces composés huileux ? Quel est l’effet de la résine sur les plantes ?
Les trichomes peuvent protéger les plantes des intempéries climatiques notamment la chaleur et les rayons UV. L’huile a également des propriétés antibactériennes, insecticides et antifongiques, qui repoussent les carnivores. La viscosité de la résine offre un autre moyen de défense contre les insectes.

Comment se fait l’huile de CBD ?

L’origine de l’huile de CBD est une matière végétale idéale contenant du CBD. Cependant, il existe plusieurs façons d’extraire le CBD du chanvre. Chaque mode d’extraction a aussi bien des avantages que des inconvénients. Certains modes d’extraction sont plus efficaces comparativement à d’autres.
Après extraction de la plante et évaporation du solvant, l’huile de CBD sera raffinée et formulée en produits de toute gamme. Cela peut donc être : produit alimentaire, capsule de gel, etc.
Le CBD et d’autres cannabinoïdes sont chimiquement classés comme des composés « terpènes phénoliques ». C’est-à-dire que le CBD est soluble aussi bien dans l’huile que dans l’alcool. Par conséquent, le processus d’extraction de l’huile de CBD à partir du cannabis implique généralement l’utilisation de solvants qui dissolvent l’huile ou des composés contenant de l’alcool. Les solvants le plus souvent utilisés pour l’extraction du CBD sont les hydrocarbures, le CO2 supercritique, l’éthanol, et l’huile d’olive.

L’extraction du CBD à partir de l’éthanol

Pendant des siècles, l’utilisation de l’éthanol pour l’extraction des extraits médicinaux du cannabis, et d’autres espèces végétales, a été une pratique mondiale. Depuis la fin des années 1830, de nombreux pharmaciens et médecins ont prescrit des teintures à base de marijuana pour le traitement de nombreuses maladies, notamment la dépression, la névralgie, les saignements, la douleur et les crampes musculaires. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, ces teintures parfumées faisaient partie de la pharmacopée française, et l’utilisation d’autres substances était plus facile à quantifier.
L’éthanol est généralement connu comme une méthode populaire pour extraire l’huile du chanvre, en particulier de l’huile de CBD. Bien que la teinture à base d’extrait de cannabis puisse avoir la même force que la fleur d’origine, la même teinture après concentration sera beaucoup plus puissante. De nos jours, l’alcool alimentaire a été largement utilisé pour produire une huile très efficace, riche en CBD et adaptée à l’administration orale.
Pour extraire le CBD, les fleurs de cannabis sont trempées dans de l’éthanol, agitées, puis filtrées. Ensuite, la matière restante est chauffée jusqu’à l’obtention d’une pâte visqueuse à forte concentration de cannabinoïdes. Pour une utilisation de l’huile de CBD, cette pâte sera distillée afin d’isoler le CBD.

L’extraction du CBD à base du CO2

L’extraction du CBD au CO2 fait partie des techniques d’extraction les plus courantes. Le dioxyde de carbone est en effet un gaz à une température ambiante. Mais sous des fluctuations de pression et de températures élevées, le CO2 se liquéfie tout en maintenant la dynamique des fluides du gaz. Dans une condition « supercritique », le CO2 agit comme un solvant pour éliminer les ingrédients actifs des matières végétales.
Ce moyen d’extraction permet d’extraire d’autres composés uniquement en variant les conditions de température. Un léger changement de température ou de pression dans un état supercritique affinera l’extraction du CBD et d’autres composants végétaux nécessaires.
Quand la pression baisse, une substance dorée cireuse et riche en cannabidiol sera séparée du gaz et déposée dans un récipient de collecte. Cette substance va subir par la suite une wintérisation afin de purifier et affiner l’extrait. Cela permet d’améliorer sa qualité et aussi sa valeur.
L’extraction du dioxyde de carbone supercritique nécessite un équipement coûteux. Cependant, à l’inverse des autres solvants inflammables tels que l’éthanol ou le butane, le CO2 ne présente pas de risque d’incendie ou d’explosion.

L’extraction de CBD à base d’hydrocarbures

Par rapport à d’autres méthodes de préparation d’huile de CBD, l’utilisation de solvants hydrocarbonés pour extraire le CBD présente des avantages et des inconvénients. Si elle est correctement mise en œuvre, cette technique d’extraction peut être très efficace pour isoler les cannabinoïdes et les terpènes des débris végétaux du cannabis (comme la chlorophylle), tout en conservant l’odeur unique et les propriétés thérapeutiques importantes du cannabis.
La concentration de cannabis extraite d’extraits d’hydrocarbures peut avoir des textures très différentes allant du caramel à de la cire d’abeille en passant par le sucre soufflé.
Cependant, le butane et les autres hydrocarbures sont des solvants neurotoxiques et très inflammables. S’ils ne sont pas complètement éliminés de l’extrait de CBD, leur consommation peut s’avérer toxique, surtout pour les personnes dont le système immunitaire est déjà affaibli. En dehors du fait qu’ils laissent des résidus toxiques dans l’huile produite, ces procédés de fabrication causent le plus souvent des explosions mortelles.

L’extraction de CBD à base d’huile d’olive

L’extraction du CBD avec de l’huile d’olive est très simple, moins coûteuse et tout le monde peut le faire. La première chose à faire est de décarboxyler certaines fleurs de CBD puis de les immerger dans l’huile d’olive. Après un certain temps, il suffit de filtrer pour séparer l’huile de l’huile végétale.
D’autres solvants lipidiques peuvent également être utilisés pour extraire le CBD, notamment l’huile d’avocat, l’huile de coco ou le MCT (triglycérides à chaîne moyenne). L’huile de graines de chanvre est aussi un solvant d’extraction et un support efficace qui peut facilement se mélanger au CBD.
Le produit de cette extraction est complètement différent de l’huile d’olive infusée avec de l’isolat de CBD.

Sur le même sujet

Rechercher sur le site
cropped ligne verte logo favicon new png

Pour accéder à ce site et à nos services, merci de confirmer que vous êtes majeur.